La délinquance en 2013 : hausse des vols avec violence| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

La délinquance en 2013 : hausse des vols avec violence

le 15 12 2014 Archives.

L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONRDP) a publié, le 9 décembre 2014, son 10e rapport sur la criminalité en France.

Le rapport présente notamment les résultats d’une enquête menée auprès de 17 000 personnes de 14 ans et plus qui ont été interrogées sur le sentiment d’insécurité et les atteintes personnelles (violences physiques ou sexuelles, menaces et injures) dont elles ont été victimes en 2013. L’enquête révèle une hausse des vols ou tentatives de vols avec violences ou menaces par rapport à l’année précédente. Selon l’ONRDP, cette variation est due principalement à l’augmentation du nombre de femmes ayant déclaré avoir subi un vol à l’arraché ou une tentative de vol visant un téléphone portable ou de l’argent liquide (par exemple dans le sac à main ou à un distributeur automatique de billets). Parallèlement, la proportion de personnes déclarant avoir été victimes de vols ou tentatives de vol sans violence ni menace ne baisse plus, contrairement à la tendance observée en 2012. L’enquête montre qu’en 2012-2013, pour la troisième année consécutive, la proportion de personnes ayant été victimes de violences physiques (hors vols violents) ou sexuelles reste stable. Enfin, en 2013, le sentiment d’insécurité se stabilise, après avoir progressé durant les quatre années précédentes.

Le rapport aborde également les atteintes déclarées par certaines professions (agressions verbales ou physiques, vols ou détériorations de matériel, etc.). L’année 2013 se caractérise notamment par une hausse sensible des agressions physiques à l’encontre des agents de la police nationale (+6,6%, soit +810 atteintes physiques), de la gendarmerie (+17%, soit +335 faits), des sapeurs-pompiers (+27%, soit +335 victimes), etc.

Enfin, le rapport présente les statistiques fournies par l’administration sur les crimes et délits constatés. Ces données sont produites par les services de police, les unités de gendarmerie, la Direction générale des douanes et des droits indirects et des organismes spécialisés tels l’Office national de la chasse. Les chiffres officiels peuvent ainsi être confrontés aux résultats de l’enquête de victimation.

Mots clés :

Rechercher