Echec scolaire : les propositions du Haut conseil| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Echec scolaire : les propositions du Haut conseil

le 15 02 2005 Archives.

Le Haut Conseil de l’évaluation de l’école a rendu public le 9 février 2004 un rapport sur "le traitement de la grande difficulté scolaire au collège et à la fin de la scolarité obligatoire". Les formules essayées depuis 40 ans sont énumérées et le rapport constate que la situation ne s’améliore plus depuis 10 ans : depuis 1995, chaque année, 150 000 élèves quittent l’école sans diplôme. S’appuyant ce ce rapport, le Haut Conseil avance certaines propositions pour mieux traiter l’échec scolaire en France : réévaluer l’efficacité des redoublements en début de scolarité, diversifier les méthodes en fonction des besoins, apporter des moyens supplémentaires aux établissements pour qu’ils exercent leur autonomie, évaluer régulièrement les objectifs et l’efficacité des politiques menées.

Le Haut Conseil, créé en 2000 pour élaborer des propositions sur l’évaluation de l’efficacité du système scolaire, émet cet avis alors que le ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat. va prochainement examiner un projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. d’orientation sur l’école. Ce projet de loi d’orientation prévoit notamment la mise en place d’un nouveau dispositif de lutte contre l’échec scolaire : le "contrat individuel de réussite éducative" (CIRE).

Rechercher