Ecole et intégration : l’avis du Haut Conseil à l’intégration| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Ecole et intégration : l’avis du Haut Conseil à l’intégration

le 1er 02 2011 Archives.

Selon le Haut Conseil à l’intégration, l’école, pour mener à bien sa mission d’intégration des enfants issus de l’immigration, doit aujourd’hui relever trois défis : un défi migratoire (arrivée d’élèves migrants parfois non francophones), un défi social (inégalités socio-économiques et territoriales frappant les immigrés) et un défi culturel (adhésion aux valeurs de la République de plus en plus contestée). Dans son rapport annuel publié le 28 janvier 2011, le Haut Conseil formule 50 recommandations sur ce thème.

Pour faciliter l’intégration des enfants non francophones dans un parcours scolaire adapté, le Haut Conseil préconise d’implanter les structures d’accueil de ces élèves hors zones éducatives prioritaires, de mettre en place un accompagnement spécifique centré sur l’acquisition du français et de distinguer, lors des procédures d’orientation, les élèves en difficulté scolaire des élèves en situation de handicap linguistique.

Pour lutter contre les inégalités sociales et l’échec scolaire précoce, le HCI recommande de mieux impliquer les parents (accueil systématique en début d’année scolaire), de rappeler l’obligation d’assiduité scolaire et de renforcer le rôle de l’école maternelle. Il s’agit de mettre l’accent sur l’apprentissage du français dès la maternelle, de spécialiser la formation des professeurs y enseignant et de rendre l’école obligatoire dès 3 ans.

Enfin, il est impératif de réaffirmer le principe de laïcitéLaïcitéPrincipe qui établit, sur le fondement d’une séparation rigoureuse entre l’ordre des affaires publiques et le domaine des activités à caractère privé, la neutralité absolue de l’Etat en matière religieuse. à l’école, ce qui implique notamment de refuser tout compromis sur le contenu des programmes et sur l’assiduité scolaire (quel qu’en soit le motif, même religieux) et de faire respecter la laïcité par les parents accompagnateurs de sorties scolaires.

Rechercher