Ecoles : la semaine de quatre jours remise en cause| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Ecoles : la semaine de quatre jours remise en cause

le 24 03 2010 Archives.

Dans la circulaire de préparation de la rentrée publiée le 19 mars 2010, le ministre de l’éducation, Luc Chatel, appelle à la suppression de la semaine de quatre jours dans les écoles maternelles et primaires.

Depuis la rentrée 2008, les écoliers n’ont plus classe le samedi matin. Les enseignements, d’une durée totale de 24 heures hebdomadaires, sont organisés sur quatre jours les lundi, mardi, jeudi et vendredi, ou sur neuf demi-journées en ajoutant le mercredi matin. La très grande majorité des écoles (95%) ont opté pour la semaine de quatre jours. Dans la circulaire, le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. demande aux recteurs et inspecteurs d’académie d’étudier les formules les plus adaptées aux besoins de l’élève, en relation avec les collectivités territoriales, les parents d’élèves et les enseignants. Il est précisé que l’organisation de la semaine en neuf demi-journées (du lundi au vendredi en incluant le mercredi matin) doit être encouragée chaque fois qu’elle rencontre l’adhésion. L’aménagement de la semaine scolaire est du ressort du conseil d’école, qui réunit notamment le directeur de l’école, le maire de la commune, les maîtres et les représentants des parents d’élèves.

Au début de l’année, l’Académie de médecine avait relancé le débat sur les rythmes scolaires. Dans son rapport "Aménagement du temps scolaire et santé de l’enfant", elle se prononçait en défaveur de la semaine de quatre jours, considérant que cette organisation contrarie le respect des rythmes biologiques nécessaire au bon état de santé de l’enfant et à ses capacités de mémorisation.

Mots clés :

Rechercher