Economie positive : les propositions du rapport Attali [20130923]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Economie positive : les propositions du rapport Attali

le 23 09 2013 Archives.

Le groupe de réflexion présidé par Jacques Attali a remis son rapport, "Pour une économie positive", au président de la République, François Hollande, le 21 septembre 2013. L’économie positive "vise à réorienter le capitalisme vers la prise en compte des enjeux de long terme. Beaucoup d’initiatives positives existent déjà, de l’entreprenariat social à l’investissement socialement responsable, en passant par la responsabilité sociale des entreprises ou encore le commerce équitable et l’action de l’essentiel des services publics."

Pour le groupe de réflexion, la crise actuelle, qui est à la fois économique, sociale et morale, s’explique très largement par le fait que l’économie de marché est désormais dominée par les seules préoccupations de court terme. Passer à une économie plus positive pourrait aider à résoudre la crise. Le rapport formule 45 propositions destinées à faire advenir une économie où la finance retrouve son rôle de support de l’économie réelle, et où les objectifs sociaux et environnementaux ne sont plus perçus comme des contraintes, mais comme des valeurs en soi.

La mise en oeuvre de la plupart de ces propositions nécessite des réformes du droit. Il s’agit notamment de modifier la définition de l’entreprise inscrite dans le Code civil pour intégrer sa mission sociale, environnementale et économique. Dix autres propositions sont applicables rapidement, parmi lesquelles :

  • au niveau de l’entreprise : intégrer l’innovation sociale dans le crédit impôt-recherche,
  • dans le domaine de la finance : renforcer les possibilités de financement participatif,
  • concernant l’État : agir par la commande publique.

Mots clés :

Rechercher