Elections : le vote électronique en question| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Elections : le vote électronique en question

le 14 12 2006 Archives.

Le Centre d’analyse stratégique a dressé, dans sa "Note de veille" du 27 novembre 2006, le bilan des expériences de vote électronique menées en France et à l’étranger.

Le vote électronique recouvre deux modalités : le vote par machine à voter (ou urne électronique), autorisé depuis la loi du 10 mai 1969, et le vote par internet, applicable à l’élection des conseillers de l’Assemblée des Français de l’étranger depuis la loi du 28 mars 2003. Rappelant que la question des avantages (participation accrue des citoyens au vote) et des dangers (fichage des opinions politiques) reste controversée, le CAS modère d’autre part la portée des expériences déjà menées en Suisse et en Estonie, « dans la mesure où ces pays n’ont jamais étendu leurs expérimentations à l’échelle d’une élection nationale ».

Le CAS a pour mission d’aider le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. à définir et à mettre en oeuvre, par ses analyses et expertises, les politiques publiques. Ses productions, rapports et études, notes de veille hebdomadaires et revue trimestrielle « Horizons stratégiques », sont consultables sur son site internet.

Rechercher