Enseignement : les rythmes scolaires en débat| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Enseignement : les rythmes scolaires en débat

le 9 06 2010 Archives.

Le ministre de l’éducation nationale a installé le 7 juin 2010 un "comité de pilotage de la conférence nationale sur les rythmes scolaires". Ce comité (composé de sociologues, de représentants des associations familiales, du monde du tourisme, du sport et de la culture) est chargé de piloter et d’animer des débats qui doivent se prolonger jusqu’au mois de mai 2011. Toutes les questions liées au temps scolaire devraient être abordées : durée et organisation de la journée, rythme hebdomadaire, calendrier de l’année et durée des vacances.

Le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. souligne le fait que le système scolaire français compte l’un des plus grand nombres d’heures de cours en Europe, tout en ayant un nombre de jours de classe parmi les plus bas. Génératrice de stress et de fatigue, cette situation aurait une influence négative sur les résultats scolaires et le climat dans les établissements. Le comité de pilotage doit d’abord consulter l’ensemble des partenaires concernés : syndicats, fédérations de parents d’élèves, organisations de lycéens, représentants du monde associatif et du monde économique et social, etc. Il peut commander des études et des travaux de recherche, notamment pour comparer le système français avec des systèmes étrangers. Il doit aussi organiser les débats dans toutes les académies, ainsi qu’un "débat citoyen" sur Internet.

Ces débats pourront être nourris par des expérimentations menées dans une centaine d’établissements. Une synthèse doit être remise au ministre au mois de janvier 2011, puis, au mois de mai 2011, un rapport d’orientation et de propositions à partir duquel le ministre définira des "pistes d’action" et un calendrier d’application. Les syndicats enseignants et les organisations de parents se déclarent ouverts au débat, mais insistent sur la nécessité d’une réflexion sur les moyens nécessaires à la mise en œuvre d’une réforme préservant aussi bien la qualité des enseignements que des activités périscolaires.

Mots clés :

Rechercher