Entrées en contrat d’apprentissage : bilan 2011| vie-publique.fr | Actualités | En bref

Imprimer

Entrées en contrat d’apprentissage : bilan 2011

le 19 11 2012 Archives.

Un bilan de l’apprentissage en 2011 a été publié par le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. du travail en novembre 2012. L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique en centre de formation d’apprentis (CFA) et enseignement du métier chez l’employeur avec lequel l’apprenti a signé son contrat d’une durée de 1 à 3 ans.

En 2011, 295 000 nouveaux contrats d’apprentissage ont été conclus dans le secteur marchand (+2,5% en un an). Cette hausse tient essentiellement aux entreprises d’au moins 50 salariés dans lesquelles les entrées ont augmenté de 11%. Malgré des entrées moins dynamiques, les petites entreprises restent les principaux employeurs d’apprentis (77% des nouveaux contrats). Les contrats conclus dans le secteur publicSecteur publicSecteur regroupant toutes les activités économiques et sociales prises en charge par les administrations, les entreprises publiques et les organismes publics de Sécurité sociale. continuent d’afficher une forte croissance (+10%), soit 9 200 nouveaux apprentis en 2011. Près de la moitié des nouveaux contrats sont d’une durée d’au moins 2 ans. Cette proportion décroît toutefois (-5 points), compte tenu du plus fort accès des apprentis à l’enseignement supérieur. 29% des nouveaux contrats (+3 points) préparent désormais à ce niveau de formation. Enfin, 33% des nouveaux apprentis sont des filles, proportion qui augmente lentement (+1 point). La féminisation concerne principalement les secteurs du tertiaire, où 46% des nouveaux apprentis sont des filles.

Le pacte de croissance et de compétitivité présenté par le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. le 6 novembre 2012 prévoit notamment de "favoriser l’embauche de jeunes en apprentissage dans les PME avec l’objectif de 500 000 apprentis en 2017".

Rechercher