Entreprises : comment renforcer l’industrie mécanique ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Entreprises : comment renforcer l’industrie mécanique ?

le 14 10 2009 Archives.

Comment renforcer l’industrie mécanique de France, condition nécessaire au développement européen et mondial de beaucoup de grandes entreprises et de l’indépendance stratégique de bien des secteurs industriels et de services ? C’est à cette question que répond l’avis du Conseil économique, social et environnemental (CESE) adopté les 13 et 14 octobre 2009.

Les industries mécaniques, classées au 6ème rang mondial, constituent le 1er employeur industriel de France. Ce secteur dispose d’un potentiel de production moderne avec des entreprises « leaders » dans leurs métiers, un très riche tissu de sous-traitants et une main-d’oeuvre hautement qualifiée. Toutefois, ces atouts restent relatifs dans le contexte actuel de crise économique et de concurrence mondiale. Le CESE préconise de répondre au manque de fonds propres des PME du secteur par l’intervention du fonds stratégique d’investissement et d’OSEO (système de garantie), ainsi que par la mobilisation des livrets de développement durableDéveloppement durableDéveloppement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.. Il estime nécessaire de restaurer l’image de l’industrie mécanique, notamment auprès des jeunes. Enfin, il recommande la mise en place de partenariats, notamment dans le cadre d’un ou deux pôles de compétitivitéPôle de compétitivité / Pôles de compétitivitéRapprochement, sur un territoire donné, d’entreprises, de centres de formation et d’unités de recherche engagés dans une démarche partenariale destinée à dégager des synergies autour de projets innovants. mécaniciens, à hisser au niveau mondial.

En France, l’industrie se situe toujours au cœur de la création de richesses et de l’emploi puisqu’elle représente 85 % des dépenses de recherche et développement et 80 % des exportations de biens et de services, qu’elle réalise 17 % du PIB, qu’elle emploie un peu plus de 13 % des actifs salariés et génère beaucoup d’activités de service. Le ministre chargé de l’Industrie, M. Christian Estrosi, lancera le 15 octobre 2009 les États Généraux de l’Industrie, vaste consultation destinée à élaborer une nouvelle politique industrielle pour la France.

Mots clés :

Rechercher