Essence : les actions pour modérer la hausse des prix | vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Essence : les actions pour modérer la hausse des prix

le 20 09 2005 Archives.

Vendredi 16 septembre 2005, les producteurs et distributeurs de carburants et le ministre de l’économie se sont rencontrés afin de proposer un ensemble d’actions devant répondre à court, moyen et long termes au problème posé par la hausse des prix des carburants.

Le pétrolier Total s’est engagé, en cas de hausse rapide des prix de marché des carburants, à étaler cette augmentation sur une période de 3 semaines. Inversement en cas de diminution des prix, la baisse devra se répercuter sur les prix à la pompe dans les 3 jours. Les autres acteurs du secteur industriel pétrolier sont invités par le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. à s’inscrire dans cette même voie. Les pétroliers ont annoncé des investisssements supplémentaires afin d’augmenter la capacité de raffinage et développer biocarburants, nouvelles technologies de l’énergie et énergies renouvelables. La création d’un observatoire des prix des carburants est également prévue ; des relevés de prix observés dans les stations essence seront pratiqués par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) toutes les semaines et non plus tous les mois.

Les orientations de la politique énergétique ont été définies par ailleurs par la loi de programme du 14 juillet 2005. Celle-ci donne notamment le feu vert au lancement du réacteur nucléaire de 3ème génération, l’EPR (European Pressurised Reactor) et met l’accent sur la promotion des énergies renouvelables.

Rechercher