Europe : les défis de la présidence suédoise| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Europe : les défis de la présidence suédoise

le 1er 07 2009 Archives.

La Suède assure, à partir du 1er juillet 2009 et pour une durée de six mois, la présidence du Conseil de l’Union européenne. A ce titre, elle est appelée à relever les défis qui devraient marquer l’Europe durant cette période : crise économique, changements institutionnels (désignation d’une nouvelle commission, éventuelle ratification du traité de Lisbonne), et négociations sur l’après-Kyoto.

La présidence suédoise s’est ainsi fixée pour objectifs de parvenir à un accord pour la création d’un organisme européen chargé de veiller à la stabilité du système financier dans son ensemble, de définir une position européenne commune dans la perspective du sommet du G20 prévu à l’automne, ainsi que de participer à l’adoption d’un nouvel accord international de lutte contre les changements climatiques lors de la conférence de Copenhague en décembre.

Parmi les autres priorités de la présidence suédoise figurent notamment l’adoption d’un "Programme de Stockholm" fixant, pour la période 2010-2014, les orientations de la politique européenne en ce qui concerne les questions policières, frontalières et douanières, la justice, ainsi que la politique d’asile, de migration et de visa. Les dirigeants suédois travailleront également à la définition d’une stratégie européenne pour la Mer Baltique, pour un milieu marin plus propre et une région plus compétitive, ainsi qu’à la poursuite du processus de d’élargissement de l’Union européenne avec la Croatie et la Turquie.

Rechercher