Femmes : des inégalités toujours flagrantes| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Femmes : des inégalités toujours flagrantes

le 4 03 2008 Archives.

La nouvelle édition de l’étude de l’INSEE "Femmes et hommes - Regards sur la parité" a été publiée en février 2008 pendant la préparation de la "Journée internationale des femmes" du 8 mars. Quatre ans après la précédente édition, elle montre la forte persistance des inégalités.

Malgré de meilleurs résultats scolaires que les garçons, les filles s’orientent souvent vers les filières les moins porteuses en emploi (81% de filles en terminales littéraires) et elles sont majoritaires dans les secteurs à faibles salaires (services aux particuliers, éducation, action sociale et santé). Le taux global d’activité des femmes a augmenté, mais, plus touchées par le chômage, elles sont aussi plus nombreuses à travailler à temps partiel (31% contre 6% des hommes). A temps complet, leur salaire est en moyenne inférieur de 23% à celui des hommes. Elles n’occupent que 25% des postes d’encadrement dans le privé et 16% dans la fonction publique. Enfin, elles consacrent 2 fois plus de temps que les hommes aux tâches familiales et domestiques.

Malgré une égalité légalement affirmée, le maintien d’une image de la femme toujours très stéréotypée semble être un des éléments qui contribuent à freiner les évolutions. Pour réfléchir aux moyens de modifier cette image, notamment dans les médias, une commission vient d’être constituée par la secrétaire d’Etat chargée de la solidarité, Valérie Létard.

Rechercher