Fonction publique d’Etat : baisse du salaire net moyen en 2012| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Fonction publique d’Etat : baisse du salaire net moyen en 2012

le 22 08 2014 Archives.

Une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publiée en juillet 2014 révèle que le salaire des quelque deux millions d’agents civils de la fonction publique d’État (FPE) a diminué de 0,8% en euros constants entre 2011 et 2012. En 2012, le salaire moyen net des agents titulaires ("fonctionnaires") est de 2 622 euros mensuels, celui des agents non titulaires (contractuels, bénéficiaires de contrats aidés, etc.) est de 2 015 euros mensuels.

Entre 2011 et 2012, le salaire moyen net des agents de la FPE a augmenté de 1,2% en euros courants. Mais, compte tenu de la hausse des prix (+2%), il a baissé de 0,8% en euros constants. Cette évolution est imputable au gel du point d’indice (pour la 2e année consécutive en 2012), dont les effets n’ont pas été compensés par la hausse des primes et des rémunérations annexes (+0,5% en euros constants en 2012, après +3,4% en 2011). Par ailleurs, la différence d’évolution constatée entre le salaire brut moyen (+1,5%) et le salaire net moyen (+1,2%) en euros courants est due pour partie à la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) et de la contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS), à la suite du passage de 3% à 1,75% du taux d’abattement pour frais professionnels sur l’assiette de ces contributions. La différence est également une répercussion, pour les agents titulaires, de la hausse des cotisations sociales au titre de la retraite. En effet, la réforme des retraites de 2010 prévoit de relever progressivement le taux de cotisations salariales d’ici 2020. Enfin, l’écart de salaire moyen entre hommes et femmes diminue légèrement pour s’établir à 14,8% 2012, contre 15% en 2011.

Au 31 décembre 2012, 2,138 millions de salariés civils travaillent dans la fonction publique d’État, ministères de l’État et établissements publics administratifs (EPAEPAEtablissement public administratif) confondus. Sur un an, la baisse des effectifs est de l’ordre de 0,5%, elle est une conséquence de la poursuite de la politique de non-remplacement de certains fonctionnaires partant à la retraite. En 2012, 74,2% des agents de la FPE sont titulaires, contre 74,4% en 2011.

Mots clés :

Rechercher