Fonds européens 2014-2020 : plus de 4,1 milliards d’euros déjà investis dans 11 000 projets | vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Fonds européens 2014-2020 : plus de 4,1 milliards d’euros déjà investis dans 11 000 projets

le 30 09 2016

Le Commissariat général à l’égalité du territoire (CGET) a publié, le 19 septembre 2016, une note sur les fonds européens structurels et d’investissement (Fesi) 2014-2020. Cette note détaille la répartition des crédits alloués à la France et fait le point sur les projets déjà financés.

Les fonds européens structurels et d’investissement sont le principal instrument de la politique d’investissement de l’Union européenne. Ils interviennent en complément des politiques portées par les États membres et leurs collectivités et concernent trois domaines prioritaires : la politique de cohésion économique, sociale et territoriale, la politique de développement rural et enfin la politique de la pêche et des affaires maritimes. Quatre fonds existent : le fonds européen de développement régional (Feder), le fonds social européen (FSE), le fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) et le fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (Feamp). Pour la période 2014-2020, la France bénéficie de 27,8 milliards d’euros au titre de ces fonds, dont près de 57% en faveur de la cohésion, 40% en faveur du développement rural et 3% en faveur de la pêche et des affaires maritimes. Les fonds européens sont répartis au niveau régional (depuis janvier 2014, trois-quarts des fonds sont gérés par les régions) et une partie est conservée au niveau national. Les crédits sont alloués de manière inversement proportionnelle à la richesse des régions. Les régions d’outre-mer bénéficient ainsi de près de 20% de l’enveloppe globale des fonds pour la France.

Depuis le déploiement des Fesi il y a dix-neuf mois, plus de 11 000 projets ont été financés à hauteur de 4,2 milliards d’euros. Plus d’un tiers des projets concerne le soutien à l’emploi et la formation professionnelle et 25% cofinancent des projets à vocation environnementale, majoritairement dans le secteur agricole.

D’ici 2020, les quartiers prioritaires de la ville (QPV) devraient bénéficier de 10% des crédits Feder et FSE, soit plus d’un milliard d’euros. Les territoires ruraux sont également une priorité. 10% des crédits Feader devront être consacrés à l’initiative "Leader", qui vise à faire émerger des projets innovants en milieu rural sur un mode de gouvernance participatif.

Rechercher