Foyers de travailleurs migrants : accélérer les rénovations| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Foyers de travailleurs migrants : accélérer les rénovations

le 24 09 2010 Archives.

Le Haut Comité pour le logement des personnes défavorisées (HCLPD) a présenté le 10 septembre 2010 son rapport d’activité, consacré cette année aux foyers de travailleurs migrants (FTM).

Construits durant les années 1970 pour loger les travailleurs venant du Maghreb et d’Afrique noire, les foyers de travailleurs migrants ont vu leur population se diversifier (travailleurs migrants à la retraite, personnes en difficulté). Conçus à l’origine comme une prestation hôtelière destinée à des personnes en transit, ces foyers ont vocation, depuis 1995, à se transformer en résidences sociales. Pour mieux répondre aux nouveaux besoins des personnes logées, ils doivent respecter les normes actuelles du bâti et s’inscrire dans un projet social. Fin 2009, seul un tiers des FTM, soit 210 foyers sur un total de 680 recensés, étaient transformés ou en cours de transformation. Parmi les freins à la réhabilitation ou à la reconstruction, le comité relève le coût et la complexité des travaux, le besoin de financements gratuits afin d’assurer la solvabilité des occupants, ainsi que la nécessité de trouver une solution de relogement pour une partie des suroccupants.

Pour accélérer cette mutation, le HCLPD souhaite notamment voir réaffirmé l’engagement de l’État dans le plan initié en 1997 avec notamment l’inscription, dans les plans départementaux d’action pour le logement des personnes défavorisées, d’un programme de développement des résidences sociales.

Mots clés :

Rechercher