Les Français expatriés en 2014| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Les Français expatriés en 2014

le 1er 10 2015 Archives.

Le rapport annuel du gouvernement sur la situation des Français établis hors de France a été publié le 25 septembre 2015. Il fait le point sur l’évolution de la communauté française à l’étranger en 2014. Le nombre de Français à l’étranger a doublé en 20 ans, pour atteindre entre 2 et 2,5 millions de personnes. Ce chiffre n’est cependant qu’une estimation réalisée à partir du nombre d’inscrits au registre mondial des Français établis hors de France et cette inscription n’est pas obligatoire.

Au 31 décembre 2014, 1 680 594 Français étaient inscrits au registre mondial des Français établis hors de France, soit une hausse de plus de 37 600 inscrits (+2,3%) par rapport à l’année précédente. Cette augmentation, légèrement supérieure à celle observée en 2013 (près de 2%), se rapproche de la tendance annuelle moyenne d’accroissement de la communauté française à l’étranger au cours des dix dernières années (de l’ordre de 3%).

Les cinq premiers pays d’expatriation des Français inscrits au registre sont la Suisse, les États-Unis, le Royaume-Uni, la Belgique et l’Allemagne. Ces pays accueillent chacun une communauté supérieure à 110 000 Français, et concentrent au total 40% des Français expatriés. Les cinq suivants (Espagne, Canada, Israël, Maroc, Italie) accueillent plus de 46 000 Français chacun. Ainsi, les dix premiers pays regroupent 60% des Français inscrits au registre.

Entre 2013 et 2014, quelques changements sont intervenus dans le classement des 25 premiers pays d’expatriation des Français. Les États-Unis confirment leur deuxième rang devant le Royaume-Uni avec une augmentation de 4,9% pour atteindre 135 837 personnes, alors que le Royaume-Uni stagne autour de 126 804 inscrits. La hausse du nombre de Français se poursuit aux Émirats arabes unis (+11,2%), en Australie (+9%) et en Algérie (+8,5%). Les plus fortes diminutions enregistrées concernent le Portugal (-1,9%), l’Italie (-1,7%) et l’Espagne (-1,2%).

Le rapport passe également en revue l’action de l’administration dans les domaines intéressant les Français installés à l’étranger : enseignement français à l’étranger, protection sociale et action sociale, emploi et formation professionnelle, sécurité, soutien aux entreprises françaises à l’étranger et à la mobilité, coopération internationale, etc.

Le rapport doit faire l’objet d’un débat au sein de l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE) en présence du gouvernement, début octobre 2015.

Mots clés :

Rechercher