Gaz de schiste : quel impact sur l’économie ? [20140519]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Gaz de schiste : quel impact sur l’économie ?

le 19 05 2014 Archives.

Le 16 mai 2014, l’Assemblée nationale a mis en ligne sur son site le rapport de Frédéric Barbier sur l’impact économique de l’exploitation des gaz de schiste au niveau mondial.

Il apparaît que l’exploitation des gaz de schiste aux États-Unis constitue une vraie "révolution" qui ravive la croissance américaine mais qui va peser sur l’industrie européenne. En effet, cette exploitation ayant entraîné une baisse de la compétitivité du charbon sur le sol américain, les États-Unis ont accru leur exportation de charbon vers l’Europe. L’importation massive de charbon américain a modifié le marché européen de l’énergie. Dans le même temps, les industries européennes fortes consommatrices d’énergie perdent de leur compétitivité face à leurs concurrentes américaines. Pour favoriser un accès à l’énergie à un prix compétitif pour les industries "énergo-intensives", le rapport propose :

  • une réforme du marché carbone européen afin de porter les prix autour de 30 euros par tonne de CO2, qui présenterait l’avantage de rendre les centrales thermiques au gaz de nouveau compétitives ;
  • la mise en place d’un tarif préférentiel d’accès au réseau électrique, un accès prioritaire à l’électricité nucléaire et hydraulique et un approvisionnement stable en gaz pour les industriels gros consommateurs d’énergie.

Concernant l’exploitation des gaz de schiste en France, le rapport estime qu’elle n’offre pas “des retombées économiques et fiscales intéressantes” compte tenu de “l’environnement économique et des contraintes existantes”. Néanmoins, il recommande la poursuite d’une recherche économique afin d’évaluer les potentialités et de valider le prix auquel il serait possible d’extraire le gaz de schiste.

Mots clés :

Rechercher