Identité nationale : fin du débat ou simple pause ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Identité nationale : fin du débat ou simple pause ?

le 10 02 2010 Archives.

Un "séminaire gouvernemental" réuni le 8 février 2010 a donné une conclusion à ce qui est considéré comme la première étape du "Grand débat sur l’identité nationale", lancé au mois de novembre 2009 par le ministre de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire. Ce débat était présenté comme une réponse aux "préoccupations soulevées par la résurgence de certains communautarismes" et avait notamment pour objectif de "faire émerger des actions permettant de conforter notre identité nationale, et de réaffirmer les valeurs républicaines et la fierté d’être Français".

Après trois mois, et à l’approche des élections régionales, le séminaire gouvernemental annonce la mise entre parenthèses du débat jusqu’au mois d’avril où une intervention du Président de la République est prévue. A l’issue de ce séminaire, une série de propositions pratiques ont été présentées par le Premier ministre : création d’une commission permanente chargée de suivre l’application des premières mesures et de pérenniser le débat sur l’identité nationale, création d’un "carnet du citoyen" suivant les élèves au tout long de leur scolarité, présence du drapeau tricolore au fronton des écoles, affichage de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen dans les classes, "solennisation" de l’accession à la nationalité, renforcement de l’enseignement du français dans le cadre du "contrat d’accueil et d’intégration, etc.

Considérées comme encourageantes par ceux qui souhaitent la poursuite du débat, ces premières conclusions n’ont pas convaincu ceux qui, au delà de la dénonciation d’éventuelles visées électoralistes, s’inquiètent des risques de dérives xénophobes et espèrent au contraire que ce débat n’aura pas de prolongement.

Rechercher