Insertion : relancer le contrat de professionnalisation| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Insertion : relancer le contrat de professionnalisation

le 27 05 2009 Archives.

Le contrat de professionnalisation est un contrat de formation en alternance à destination des 16-25 ans et des demandeurs d’emploi de 26 ans et plus (loi du 4 mai 2004). Il vise à fournir une qualification reconnue débouchant sur un contrat de travail. Il est assorti d’une rémunération calculée en fonction de l’âge et de la qualification.

Le 7 mai 2009, la mission présidée par M. Jean-François Pilliard a remis son rapport sur la promotion de l’accès à ce contrat pour "les publics éloignés de l’emploi". Selon la mission, il s’agit d’un outil particulièrement bien adapté à l’entrée dans la vie professionnelle de publics peu ou pas qualifiés, même si l’accès à ce dispositif reste aujourd’hui difficile pour ces personnes. Elle recommande notamment une implication plus forte du Pôle emploi dans la promotion de ce type de contrat et des mesures permettant de réduire son coût pour l’employeur et de mieux mobiliser les fonds qui lui sont affectés.

Alors qu’un rapport de l’OCDE vient de souligner les difficultés de la France en matière d’insertion professionnelle des jeunes et qu’une étude de la DARES (ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. du travail) montre le ralentissement du recours à ce contrat, le ministre du travail a demandé à M. Jean-François Pilliard de préparer un plan d’actions pour sa relance. Le Chef de l’Etat a de son côté confié à M. Henri Proglio, président de Véolia Environnement, une mission de promotion et de développement des contrats d’apprentissage et de professionnalisation, notamment pour élaborer une "charte de l’alternance" proposée à la signature des branches professionnelles et des grandes entreprises.

Rechercher