Jeunes enfants : les modes de garde en 2011| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Jeunes enfants : les modes de garde en 2011

le 26 11 2012 Archives.

L’observatoire national de la petite enfance a publié le 13 novembre 2012 un document qui fait le point sur l’accueil des jeunes enfants en 2011. Avec 827 000 naissances en 2011, la France a l’un des taux de fécondité les plus élevés d’Europe. Près des deux tiers des familles avec enfant de moins de 3 ans sont des couples réunissant deux actifs ou des familles monoparentales avec un parent actif.

Pour accueillir les enfants jusqu’à leur sixième année, âge de la scolarisation obligatoire, l’offre est très diversifiée : accueil individuel par une assistante maternelle, accueil collectif en crèche, scolarisation en école maternelle. Toutefois, de fortes disparités existent selon le département de résidence. Tous modes de garde confondus, la capacité d’accueil théorique des enfants de moins de 3 ans s’élève à 1 216 943 places pour 2 439 547 enfants, soit un potentiel national de 49,9 places pour 100 enfants. Ce chiffre est à mettre en relation avec le mode de garde le plus répandu, qui reste la garde par les parents, éventuellement bénéficiaires du complément de libre choix d’activité (CLCA). Par ailleurs, la capacité des établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE) représente 15 places pour 100 enfants, souvent en nombre insuffisant par rapport aux demandes des familles. Concernant les EAJE (anciennement appelées "crèches"), l’observatoire pointe une absence de formalisation dans les règles d’attribution des places et relève que 41% des parents interrogés déclarent ignorer les responsables de la décision d’une affectation en crèche. Au total, la dépense publique en faveur de l’accueil des jeunes enfants s’élève à 28,3 milliards d’euros en 2011.

Du 17 novembre au 15 décembre 2012, le GouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. organise une réflexion citoyenne sur l’accueil de la petite enfance et le soutien à la parentalité, intitulée "Au tour des parents". Quatre régions ont été sélectionnées pour y participer : la Bourgogne, le Nord-Pas-de-Calais, les Pays de la Loire et Midi-Pyrénées.

Mots clés :

Rechercher