Journée défense et citoyenneté : un dispositif satisfaisant mais qui doit évoluer [20160325]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Journée défense et citoyenneté : un dispositif satisfaisant mais qui doit évoluer

le 25 03 2016

La Cour des comptes a rendu public, le 16 mars 2016, un rapport sur la journée défense et citoyenneté (JDC), rédigé à la demande de la commission des finances du Sénat.

Pour la Cour des comptes, la JDC se déroule globalement de façon satisfaisante, grâce au pilotage efficace de la direction du service national. En 2014, plus de 780 000 jeunes y ont participé. Toutefois, les efforts engagés dans la maîtrise des coûts doivent être poursuivis, en raison de l’augmentation prévue du nombre d’appelés (830 000 en 2023). Les dépenses liées à la JDC sont évaluées entre 116 et 118 millions d’euros, soit environ 0,3 % du budget de la défense.

Afin d’améliorer le dispositif qui est difficilement remplaçable à moindre coût, la Cour des comptes recommande deux pistes :

  • le recensement et la participation des jeunes à cette journée doivent être renforcés. Si le taux des non-recensés est nationalement faible, il atteint 4% dans une dizaine de départements et près de 10% à Paris. Or le recensement est le point de départ de la convocation des appelés. Quant au taux d’absentéisme à la JDC, il est de 4,1% en moyenne et avoisine 10 ou 12 % dans certains départements franciliens et d’outre-mer ;
  • le recentrage de la JDC sur les enjeux de la défense doit être poursuivi pour maintenir le lien entre l’armée et la jeunesse. Ce recentrage, qui a débuté en 2014, est jugé insuffisant. La JDC apparaît encore trop dense. Son contenu doit être allégé et recentré sur les fondamentaux. Il doit aussi être mieux articulé avec le nouveau parcours citoyen mis en place par l’éducation nationale.

En revanche, le rapport ne préconise pas d’allonger la durée du dispositif JDC, qui se heurterait aux contraintes budgétaires actuelles.

La JDC a remplacé en 2011 la journée d’appel de préparation à la défense (JAPD), créée en 1997 à la suite de la suspension du service militaire. Depuis les attentats de 2015, la JDC fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. À l’occasion de ses vœux à la jeunesse et aux forces de l’engagement le 11 janvier 2016, le président de la République, François Hollande, a demandé au gouvernement d’améliorer le contenu de la JDC et d’étudier la possibilité d’allonger sa durée.

Mots clés :

Rechercher