Logement : qui accède à la propriété ? [20160606]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Logement : qui accède à la propriété ?

le 6 06 2016

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) vient de rendre publique une étude sur l’accession à la propriété des 25-44 ans.

L’étude montre que, depuis quarante ans, l’écart d’accès à la propriété se creuse selon le niveau de vie. Si en 1973, 34% des jeunes ménages les plus modestes étaient propriétaires, ils ne sont plus que 16% dans ce cas en 2013. En revanche, la part des propriétaires s’est accrue au cours de la période pour les 25-44 ans les plus aisés : elle passe de 43% en 1973 à 66% en 2013. Cet écart grandissant dans l’accès à la propriété selon le niveau de vie se double d’un écart dans le prix des logements achetés : le prix de la propriété acquise par les plus aisés est plus de deux fois supérieur à celui des moins aisés en 1992 et 1996. Depuis, cet écart a très fortement augmenté : en 2013, le prix du logement acheté est cinq fois plus faible pour les moins aisés que pour les ménages du haut de la distribution.

Des facteurs macroéconomiques expliquent ces évolutions : l’augmentation des taux d’intérêt réels à la fin des années 1980, puis le doublement des prix de l’immobilier entre 1996 et 2010 ont freiné l’accès au marché immobilier des plus modestes. En outre, les politiques du logement (prêt à l’accession aidé, prêt à taux zéro) n’ont probablement pas suffi à rendre possible l’acquisition d’un logement pour nombre de ménages à faible niveau de vie dans un contexte d’inflationInflationPerte du pouvoir d’achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix. de l’immobilier. Enfin, l’aide de la famille (donations, héritages) reste un facteur majeur dans l’accès à la propriété. Quatre jeunes ayant récemment acheté leur premier logement sur dix ont reçu une aide de leur famille avant ou au moment de leur achat. Les dons sont associés à une plus forte probabilité d’acheter sa résidence principale. 25% des premiers propriétaires récents âgés de 25 à 44 ans ont reçu un don de leur famille au moment de l’achat en 2013. Les aides de la famille sont plus importantes pour les ménages aisés.

Mots clés :

Rechercher