Lutte contre le décrochage scolaire : 34 000 bénéficiaires en 2013| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Lutte contre le décrochage scolaire : 34 000 bénéficiaires en 2013

le 13 01 2014 Archives.

Le ministre de l’Éducation nationale a présenté le 8 janvier 2014 le bilan 2013 des actions de lutte contre le décrochage scolaire. Sont appelés "décrocheurs" les élèves de 16 à 25 ans qui quittent le système de formation initiale sans avoir obtenu de diplôme professionnel ou le baccalauréat. Chaque année, environ 140 000 jeunes se trouvent dans cette situation. Le risque de chômage étant actuellement deux fois plus élevé pour les jeunes sans diplôme, le chef de l’État a fixé au gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. l’objectif de réduire de moitié le nombre de décrocheurs durant le quinquennat. 

Mis en place en décembre 2012 par le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de l’Éducation nationale, les réseaux "Formation-qualification-emploi" (Foquale) donnent à des jeunes décrocheurs la possibilité d’un retour en formation. Ils coordonnent et développent les structures et actions d’aide aux jeunes décrocheurs (micro-lycée, lycée "nouvelle chance", site internet "masecondechance.fr", etc). Ils identifient, contactent et orientent les décrocheurs qui se voient proposer notamment des places disponibles dans des formations des lycées professionnels menant à des métiers qui recrutent.

En 2013, plus de 180 000 jeunes décrocheurs ont été contactés et plus de 100 000 d’entre eux ont bénéficié d’un entretien. A l’issue de cette démarche, 34 000 jeunes décrocheurs ont été pris en charge dans les réseaux Foquale : 

  • 20 000 sont de retour en formation initiale diplômante,
  • 3 000 accomplissent un service civique,
  • 11 000 jeunes bénéficient d’un parcours de retour en formation accompagné par la Mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS). Ces jeunes bénéficient soit de préparations spécifiques au baccalauréat ou au diplôme qu’ils n’ont pas obtenu, soit de stages de motivation pour un retour en formation, soit d’un accompagnement pour une insertion professionnelle.

Pour l’année 2014, l’objectif des réseaux Foquale est porté à 25 000 jeunes, contre 20 000 en 2013.

Mots clés :

Rechercher