Médecins : un plan pour lutter contre les déserts médicaux [20121218]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Médecins : un plan pour lutter contre les déserts médicaux

le 18 12 2012 Archives.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a présenté le 13 décembre 2012 un "Pacte territoire-santé" pour répondre au manque de médecins dont souffrent certaines zones du territoire (zones rurales, zones de montagne, banlieues de grandes villes).

Il s’agit d’inciter les jeunes médecins à s’installer dans les zones sous-dotées en augmentant le nombre de "bourse d’engagement de service publicService publicActivité d’intérêt général prise en charge par une personne publique ou par une personne privée mais sous le contrôle d’une personne publique. On distingue les services publics d’ordre et de régulation (défense, justice...), ceux ayant pour but la protection sociale et sanitaire, ceux à vocation éducative et culturelle et ceux à caractère économique. Le régime juridique du service public est défini autour de trois principes : continuité du service public, égalité devant le service public et mutabilité (adaptabilité)." versée aux étudiants qui s’engagent à s’installer dans ces zones (1500 d’ici 2017) et en permettant à tous les étudiants en médecine (contre 43% actuellement) d’effectuer un stage en médecine générale. Dès 2013, un "référent-installation" doit être désigné dans chaque région et 200 jeunes médecins s’installant en zone démédicalisée devraient bénéficier d’une garantie de revenu pendant 2 ans. Les autres mesures concernent notamment les conditions d’exercice des médecins, avec le développement de la télémédecine et la multiplication des cabinets où exercent plusieurs médecins ("maisons de santé" ou "centres de santé").

La ministre a indiqué que ces mesures feront l’objet d’une concertation avec les représentants de médecins, ainsi que les associations d’élus et de patients. Réagissant au Pacte territoire-santé, l’Association des petites villes de France (APVF) a salué "une prise de conscience à la hauteur des enjeux", mais a cependant estimé "qu’en matière d’installation des médecins, il faut être plus prescriptifs", insistant en particulier "sur la nécessité d’opérer une véritable régulation des installations des médecins sur le territoire".

Mots clés :

Rechercher