Pauvreté : des évolutions difficiles à cerner | vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Pauvreté : des évolutions difficiles à cerner

le 22 10 2009 Archives.

Le gouvernement a remis au Parlement le 14 octobre 2009 le premier rapport de suivi annuel de l’objectif de réduction de la pauvreté. Le 17 octobre 2007, le chef de l’État a pris l’engagement de réduire d’un tiers la pauvreté entre 2007 et 2012.

Entre 2006 et 2007, la proportion des personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté a reculé de 13,1% à 12,5%, soit -5% en prenant comme référence le seuil de pauvreté de 2006 (880 euros par mois), mais ce taux est passé de 13,1% à 13,4%, soit +2% en se fondant sur un seuil de pauvreté réévalué chaque année (880 euros pour 2006, 910 euros pour 2007). Pour la période 2007-2009, la projection réalisée ferait apparaître une évolution de -14% (point de référence : le seuil de pauvreté de 2006) et de -5,5% (par référence à un seuil pauvreté recalculé pour chaque année). Le rapport précise cependant que ces derniers chiffres doivent être considérés avec "une grande prudence" et qu’ils ne peuvent conduire à porter un jugement global sur l’évolution de la pauvreté entre 2007 et 2009.

Pour la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (FNARS), ce premier rapport atteste avant tout de la progression de la pauvreté en 2007. Selon la FNARS, il est à craindre que la déclenchement de la crise (2008) accentue encore ce mouvement, tandis que "rien ne permet de dire aujourd’hui que les mesures prises par le gouvernement, trop parcellaires et limitées, vont inverser la tendance".

Mots clés :

Rechercher