Pôle emploi : vers un meilleur service aux usagers ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Pôle emploi : vers un meilleur service aux usagers ?

le 6 08 2009 Archives.

Tandis que la récession économique a fortement accru le nombre des chômeurs (+25% de juin 2008 à juin 2009), Pôle emploi a présenté le 31 juillet 2009 la liste de 31 prestataires privés retenus pour accompagner 320 000 chômeurs dans leur recherche d’emploi. Publié en juin 2009, un rapport de l’Assemblée nationale dresse un état des lieux de l’application de la loi du 13 février 2008, à l’origine de la création de Pôle emploi par la fusion de l’ANPE et du réseau des Assedic.

Le rapport reconnaît la rapidité avec laquelle les principaux décrets d’application ont été publiés, mais il relève par ailleurs plusieurs motifs d’inquiétude, concernant notamment le suivi effectif des demandeurs. Compte tenu de la hausse du nombre des chômeurs, il s’interroge sur la capacité de Pôle emploi à atteindre les objectifs posés dans ce domaine par la convention tripartite du 2 avril 2009 :

  • Les estimations actuelles du nombre de chômeurs pris en charge par un même conseiller allant du simple au triple (de moins de 100 à plus de 200), il est légitime de s’interroger sur le niveau qui peut être atteint dans les prochains mois. La convention prévoit 60 demandeurs d’emploi par conseiller en 2011.
  • le nombre des dossiers en instance de traitement a atteint 80 000 en novembre 2008 alors qu’il avoisine 40 000 à 50 000 en temps "normal". Dans quelle mesure Pôle emploi pourra-t-il faire face à l’afflux des demandes ? La convention tripartite prévoit qu’en 2011, 95% des inscriptions seront réalisées moins de 5 jours après le premier contact avec Pôle emploi.
  • le nombre des offres d’emploi déposées par les entreprises a chuté de 29% entre janvier 2008 et janvier 2009. L’objectif du recueil de 4,5 millions d’offres d’emploi à l’horizon 2011 peut-il être considéré comme réaliste ?

Concernant le recours actuel à des opérateurs privés, les interprétations diverges. Selon le secrétaire d’Etat à l’emploi, Laurent Wauquiez, il s’agit d’une nécessité, née de l’ampleur de la crise. Pour la CGT, cet appel au secteur privé "confirme la nocivité et l’inefficacité" de la réforme du 13 février 2008, alors qu’il aurait été "plus pertinent d’embaucher des personnels qualifiés dans le service publicService publicActivité d’intérêt général prise en charge par une personne publique ou par une personne privée mais sous le contrôle d’une personne publique. On distingue les services publics d’ordre et de régulation (défense, justice...), ceux ayant pour but la protection sociale et sanitaire, ceux à vocation éducative et culturelle et ceux à caractère économique. Le régime juridique du service public est défini autour de trois principes : continuité du service public, égalité devant le service public et mutabilité (adaptabilité). de l’emploi plutôt que de sous-traiter".

Mots clés :

Rechercher