Politique de la ville : de nouvelles perspectives ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Politique de la ville : de nouvelles perspectives ?

le 27 01 2009 Archives.

Le Comité interministériel des villes et du développement social urbain, qui a réuni sept membres du gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. autour du Premier ministre le 20 janvier 2009, a fait un premier point d’étape de la mise en oeuvre du "Plan espoir banlieues" lancé en février 2008. Ce plan doit notamment se concrétiser par un plan d’action triennal dans chaque ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. concerné.

Après avoir dressé le bilan des actions déjà réalisées dans les domaines prioritaires pour la "dynamique espoir-banlieues" (emploi, éducation, transports, sécurité, rénovation urbaine et présence de l’Etat dans les quartiers), le Comité a défini l’emploi et l’éducation comme priorités 2009 pour les 205 quartiers concernés par ce plan. Un prochain Comité interministériel se réunira dans trois mois afin de mesurer l’état d’avancement des programmes d’action triennaux des ministères.

L’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) avait de son côté présenté au mois de novembre 2008 l’état d’avancement du Programme national de rénovation urbaine (PNRU) initié par la loi du 1er août 2003 pour la ville et la rénovation urbaine. L’Agence, qui s’inquiétait alors des retards pris dans la réalisation des objectifs prévus, a présenté le 22 janvier de nouvelles perspectives ouvertes par le plan de relance gouvernemental et par le projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. de mobilisation pour le logement et la lutte contre l’exclusion, s’il est adopté.

Mots clés :

Rechercher