Présidence de l’Union européenne : les innovations 2010| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Présidence de l’Union européenne : les innovations 2010

le 6 01 2010 Archives.

A partir du 1er janvier 2010, l’Espagne assure pour six mois la présidence du Conseil de l’Union européenne (réunion des ministres des Etats membres). A ce titre, M. José Luis Rodriguez Zapatero, le chef du gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. espagnol, doit associer son action à celles des nouveaux responsables européens institués par le traité de Lisbonne.

Concernant la représentation de l’UE sur la scène internationale, M. Zapatero doit désormais travailler en coordination avec le nouveau président du Conseil européen (réunion des chefs de l’État et de gouvernement) et avec M. Herman Van Rompuy. La présidence espagnole participera également à la mise en place du « service d’action extérieure », à la fois service des affaires étrangères et corps diplomatique de l’Union européenne, qui sera dirigé par la haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Mme Catherine Ashton.

Selon le traité de Lisbonne, le pays qui assume la présidence "tournante" du Conseil de l’Union européenne doit collaborer étroitement avec les deux pays qui lui succéderont. Dans le cas de l’Espagne, il s’agit de la Belgique et de la Hongrie. Un programme commun pour 18 mois a d’ores et déjà été défini. L’adoption d’une nouvelle stratégie européenne en faveur de l’emploi et de la croissance en constitue l’une des priorités.

Mots clés :

Rechercher