Présidentielle 2017 : mise en ligne des professions de foi des candidats| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Présidentielle 2017 : mise en ligne des professions de foi des candidats

le 10 04 2017

La campagne officielle pour le premier tour de l’élection présidentielle débute le 10 avril 2017. Elle donne notamment lieu à la publication sur internet et à l’envoi postal des déclarations ou "professions de foi" des candidats.

La publication sur internet et l’envoi papier des professions de foi

Les professions de foi des onze candidats à l’élection présidentielle sont dès à présent consultables, sous forme textuelle et sonore, sur le site internet de la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle (CNCCEP).

Ces professions de foi, accompagnées des bulletins de vote, seront prochainement adressées par voie postale aux électeurs, au plus tard le 19 avril 2017. Ce sont les commissions locales de contrôle, placées sous l’autorité de la CNCCEP et instituées dans chaque département, qui sont chargées de ces envois.

Conformément au décret du 8 mars 2001 relatif à l’élection du président de la République au suffrage universel et au code électoral, les candidats peuvent faire envoyer aux électeurs, avant chaque tour de scrutin, le texte de leurs déclarations. Après vérification de leur conformité par la CNCCEP, les candidats ou leurs représentants les impriment et les déposent auprès des services préfectoraux. La date limite de dépôt est fixée au mardi 11 avril 2017 à 12 heures pour le premier tour.

La campagne officielle sera close le samedi 22 avril à 0 heure. A partir de cette date, les candidats auront interdiction de diffuser des messages de propagande électorale (tracts, affiches mais également via internet).

Le débat autour de la dématérialisation de la propagande électorale

9 000 tonnes de papier de propagande électorale ont été envoyées aux Français en 2012 pour la seule élection présidentielle. Déjà évoquée par le passé, sans jamais être concrétisée, la dématérialisation des professions de foi des candidats a été intégrée au projet de loi de finances 2017 par le gouvernement au nom de la préservation de l’environnement et de la réduction des déficits.

Cependant, lors de l’examen du projet de loi, les députés ont refusé (pour la troisième année consécutive) que les professions de foi et bulletins de vote soient dématérialisés. Bien que les règles concernant l’élection présidentielle relèvent du pouvoir réglementaire, le gouvernement a décidé de maintenir l’envoi par courrier de la version papier des professions de foi.

Rechercher