Présidentielle : rappel sur les sondages d’opinion| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Présidentielle : rappel sur les sondages d’opinion

le 14 02 2007 Archives.

La Commission des sondages a adressé, par un communiqué daté du 6 février 2007, un rappel aux organismes de sondage ainsi qu’aux organes de presse, de radio et de télévision sur les règles encadrant les sondages électoraux et les précautions à respecter lors de l’interprétation de leurs résultats.

La Commission rappelle tout d’abord les obligations auxquelles sont soumises la diffusion et la publication des sondages d’opinion ayant un rapport direct (intentions de vote) ou indirect (thèmes de la campagne électoraleCampagne électoraleEnsemble des opérations de propagande qui précèdent une élection ou un référendum) avec l’élection présidentielle, notamment l’obligation de mentionner les conditions de réalisation du sondage (nombre de personnes interrogées, dates des interrogations, etc.) et l’interdiction de publier ou de diffuser un sondage de la veille du scrutin à 0h jusqu’à l’heure de clôture de celui-ci. Elle conteste par ailleurs « une certaine tendance » des commentateurs de sondages « à présenter les pourcentages d’intentions de vote comme permettant un classement des candidats selon la préférence des électeurs », omettant ainsi la marge d’incertitude qui affecte ces résultats.

Créée en 1977, la Commission des sondages est chargée de vérifier que les sondages électoraux sont réalisés et vendus conformément à la réglementation en vigueur. Dans le cas d’un sondage d’opinion non-conforme à la loi, elle peut imposer aux organes de presse, de radio et de télévision de diffuser une mise au point.

Rechercher