Presse écrite : vers une redéfinition des aides publiques| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Presse écrite : vers une redéfinition des aides publiques

le 16 09 2010 Archives.

Installée à l’issue des Etats généraux de la presse écrite, la mission sur la gouvernance des aides publiques à la presse a remis son rapport au ministre de la culture et de la communication le 8 septembre 2010.

Les préconisations de la mission s’inscrivent dans le prolongement des orientations définies par le chef de l’Etat lors de la clôture des Etats généraux : engager une réorganisation des aides directes (aide à la diffusion, à la modernisation, au pluralisme) afin de clarifier leurs objectifs, de modifier leur gouvernance, de contrôler leur utilisation et d’inscrire leur attribution dans une logique d’investissement [...] plutôt qu’une logique de fonctionnement qui, par définition, n’a jamais de fin. La mission propose notamment de conditionner l’octroi des aides à la signature d’une convention portant sur la stratégie de redressement et d’adaptation (innovation, diversification multimédia, maîtrise des coûts, etc.) de l’éditeur de presse. Une première expérimentation de la démarche de contractualisation pourrait être menée en 2011 avec la presse quotidienne nationale, avant d’être étendue l’année suivante aux autres secteurs de la presse (presse quotidienne régionale, magazines d’actualité, etc.). Enfin, les aides seraient regroupées au sein d’un fonds stratégique pluriannuel de 900 millions d’euros sur cinq ans (2011-2016).

Le ministre a annoncé l’installation d’un forum chargé de définir les modalités de mise en œuvre des mesures qui seront retenues par le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale.. Ce forum, auquel seront associés les professionnels, se réunira à partir du mois d’octobre.

Mots clés :

Rechercher