Prestations familiales : stabilité du nombre de bénéficiaires [20160704]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Prestations familiales : stabilité du nombre de bénéficiaires

le 4 07 2016

La Caisse nationale des Allocations familiales vient de rendre public son bilan annuel des prestations versées pour l’année 2015. 47% de la population française, soit près de 31,1 millions de personnes, sont couverts par au moins une prestation versée par les caisses d’allocations familiales (Caf). 11,8 millions de foyers ont perçu une allocation en 2015, ce qui correspond à une baisse de 0,2% par rapport à 2014. L’évolution est différente selon le type de prestation versée. On observe une hausse du nombre d’allocataires dans la catégorie solidarité et insertion (+3,7%) et une baisse (-4,3%) dans celle de la petite enfance.

Le nombre de foyers bénéficiant de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) a diminué de 4,3% par rapport à 2014, prolongeant ainsi la baisse déjà constatée depuis 2011 (-6,3% en 4 ans). Cette évolution n’est pas tant liée à la baisse du nombre des naissances qu’aux changements réglementaires intervenus en 2015 (revalorisation des plafonds servant à déterminer le droit aux prestations familiales, prime de naissance versée plus tardivement, etc.).

Les chiffres de la prestation "Enfance et jeunesse" restent stables : 5,8 millions de personnes sont concernées, soit une progression annuelle de 0,3%. Parmi les évolutions notables, le nombre de foyers bénéficiaires du complément familial, majoré pour les familles les plus modestes, a progressé de 3,7% sur un an. La modulation des allocations familiales (AF) en fonction des ressources des bénéficiaires est entrée en vigueur le 1er juillet 2015. 219 500 foyers ont vu leurs allocations divisées par deux, 205 200 par quatre. Au total, 9,3% de l’ensemble des bénéficiaires des AF ont été concernés par la modulation.

Les prestations d’aide au logement sont en très légère baisse (-0,2%), après 4 années d’augmentation successives depuis 2010 (+4,8% au total). L’évolution est différente selon l’aide au logement. Alors qu’elle reste positive (+0,6%) pour l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation logement à caractère social (ALS) et l’allocation à caractère familial (ALF) enregistrent une diminution de 0,4% et de 1,6% de leurs effectifs respectifs.

Les prestations légales contribuant le plus à la croissance des effectifs sont, comme les années précédentes, le revenu de solidarité active (RSA) et l’allocation aux adultes handicapés (AAH). En 2015, le nombre de bénéficiaires a augmenté de 2,1% pour l’AAH et de 4,3% pour le RSA.

Mots clés :

Rechercher