Rentrée 2017 : quelles mesures pour les élèves handicapés ? | vie-publique.fr | Actualités | En bref

Imprimer

Rentrée 2017 : quelles mesures pour les élèves handicapés ?

le 5 09 2017

La scolarisation et l’accompagnement des élèves handicapés font l’objet de plusieurs mesures à la rentrée 2017. Elles ont été annoncées par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, lors de sa conférence de rentrée le 29 août 2017. L’éducation des enfants handicapés est un droit garanti par la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyennetéCitoyennetéLien social établi entre une personne et l’État qui la rend apte à exercer l’ensemble des droits politiques attachés à cette qualité sous réserve qu’elle ne se trouve pas privée de tout ou partie de cet exercice par une condamnation pénale (privation de droits civiques). Juridiquement, un citoyen français jouit de droits civils et politiques et s’acquitte d’obligations envers la société. des personnes handicapées.

80 000 accompagnants en 2017-2018

A la rentrée 2016, 300 815 élèves handicapés étaient scolarisés dans les écoles et établissements publics et privés de l’Éducation nationale. Ces effectifs étaient en hausse de plus de 7,5% par rapport à 2015. Une augmentation est encore attendue à la rentrée 2017.

Schéma : évolution du nombre d'élèves en situation de handicap

Pour accompagner ces élèves, 80 000 personnels sont prévus. 50 000 contrats aidés d’auxiliaire de vie scolaire (AVS) sont maintenus. 30 000 contrats d’accompagnant d’élève en situation de handicap (AESH) sont également annoncés. 22 000 exerçaient déjà à la rentrée 2016. 8 068 sont créés à la rentrée 2017 par transformation de contrats aidés d’AVS. Cette transformation des contrats AVS en postes AESH a été décidée à l’issue de la conférence nationale du handicap en mai 2016. 6 400 emplois ont déjà été transformés en 2016. La mesure vise à pérenniser les emplois affectés à l’Éducation nationale pour accompagner les élèves handicapés. Le statut d’AVS est en effet plus précaire que celui d’AESH et peut affecter le suivi des enfants.

En octobre 2017, le statut des accompagnants sera réétudié par le ministre de l’Éducation nationale et la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées.

L’accueil des élèves autistes

L’accueil des élèves autistes figure parmi les priorités du 4e plan autisme lancé par le président de la République le 6 juillet 2017.

Sur la période couverte par le 3e plan autisme (2013-2017), 112 unités d’enseignement (UE) en classes maternelles ont été créées. Chacune d’entre elles a permis de scolariser en moyenne sept élèves autistes à temps plein.

L’information des familles

La cellule Aide handicap École (0 810 55 55 00), qui guide les familles, est renforcée.

Dans son dernier rapport publié en juin 2017, le médiateur de l’Éducation nationale et de l’enseignement supérieur a souligné que la scolarisation d’un enfant handicapé "peut, du côté de quelques familles, relever encore aujourd’hui du parcours du combattant".

Outre ces mesures, la rénovation de la formation des enseignants spécialisés entre en application à la rentrée 2017. De nouvelles ressources numériques adaptées aux élèves handicapés sont également expérimentées.

Mots clés :

Rechercher