Retraites : les engagements présentés ne font pas l’unanimité| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Retraites : les engagements présentés ne font pas l’unanimité

le 19 05 2010 Archives.

Le 16 mai 2010, le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. a transmis un "document d’orientation" aux partis politiques, aux partenaires sociaux et aux organisations syndicales de la Fonction publique. Ce document, qui doit servir de base à une nouvelle série de consultations, dessine les contours de la prochaine réforme des retraites. Le gouvernement y prend notamment l’engagement de ramener les régimes de retraite à l’équilibre financier à l’horizon 2020-2030.

Pour atteindre cet objectif, le gouvernement souhaite privilégier l’augmentation de la durée de la vie professionnelle (augmentation de la durée de cotisation pour bénéficier d’une retraite à taux plein, recul de l’âge d’ouverture des droits à la retraite). En contrepartie, la question de la pénibilité de certaines carrières professionnelles devrait être réexaminée et le dispositif « carrières longues » reconduit. Les cotisations salariales et patronales ne seraient pas augmentées et une contribution nouvelle prélevée sur « les hauts revenus et les revenus du capital » viendrait alimenter le fonds de solidarité vieillesse.

Réagissant à cette annonce, plusieurs syndicats, dont FO et la CFDT, rejettent l’augmentation de la durée de la vie professionnelle et s’inquiètent de la faiblesse des réponses proposées aux besoins de financement des régimes de retraite. Le parti socialiste, dans un document adopté le 18 mai 2010, se prononce pour le maintien de l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans et propose notamment la création de recettes nouvelles (hausse modérée des cotisations salariales et patronales à partir de 2012), ainsi que la mise à contribution des revenus du capital (application de la CSG, augmentation des prélèvements frappant les bonus et stocks-options, hausse de la contribution sur la valeur ajoutée, etc.).

Mots clés :

Rechercher