Rythmes scolaires : privilégier l’intérêt de l’enfant| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Rythmes scolaires : privilégier l’intérêt de l’enfant

le 8 02 2010 Archives.

Eviter la semaine de 4 jours afin de mieux respecter les rythmes biologiques de l’enfant, telle est la conclusion du rapport "Aménagement du temps scolaire et santé de l’enfant" de l’Académie de médecine adopté le 29 janvier 2010.

Selon ce rapport, l’aménagement actuel du temps scolaire dans les écoles primaires contrarie le respect des rythmes biologiques nécessaire au bon état de santé de l’enfant et à ses capacités de mémorisation. La semaine de 4 jours impose une journée scolaire aux horaires trop étendus (8h30-16h30) et entraine un déficit de concentration chez les élèves le lundi et le mardi matin, en comparaison avec une semaine organisée sur 4 jours et demi. Enfin, la libération du temps qu’implique la semaine de 4 jours est profitable à l’enfant si son milieu culturel environnant le permet.

En conclusion, l’Académie de médecine recommande, afin de tenir compte des rythmes biologiques de l’enfant, d’adopter une année scolaire de 180 à 200 jours (avec comme corollaire la réduction des grandes vacances), l’alternance de 7-8 semaines de classe et 2 semaines de vacances (ce qui implique un remaniement des 1er et 3ème trimestre), 4 jours et demi à 5 jours de classe par semaine en fonction des saisons ou des conditions locales, 4 à 6h de travail par jour selon l’âge de l’élève.

Mots clés :

Rechercher