Imprimer

La santé des étudiants : une enquête de l’OVE

le 12 septembre 2017 Archives.

L’Observatoire national de la vie étudiante (OVE) a publié, le 5 septembre 2017, les données relatives à la santé des étudiants issues de l’enquête nationale "Conditions de vie des étudiants".

Un état de santé satisfaisant mais des fragilités psychologiques

Invités à autoévaluer leur état de santé, les étudiants répondent à 61,9% qu’ils sont satisfaits ou très satisfaits de leur état de santé (10,1% sont peu ou pas satisfaits). Cette proportion est plus forte chez les hommes (66,9) que chez les femmes (57,5).

Néanmoins, nombre d’étudiants déclarent des fragilités psychologiques : 60,8% souffrent d’épuisement, 59,4% de stress, 45,4% de problèmes de sommeil.

Les fragilités psychologiques déclarées par les étudiantsLes fragilités psychologiques déclarées par les étudiants

Une couverture médicale qui n’empêche pas le renoncement aux soins

Les étudiants ont tous une couverture médicale (2% déclarent ne pas savoir s’ils en bénéficient) et 64% d’entre eux sont affiliés à la sécurité sociale étudiante.

La protection complémentaire est majoritairement celle des parents (45,2%) mais 8,8% des étudiants déclarent ne pas avoir de couverture complémentaire.

30,3% déclarent avoir déjà renoncé à des soins et, dans 44,5%, des cas le renoncement était dû à des raisons financières.

Consommation d’alcool et de tabac

15,2% des étudiants déclarent fumer tous les jours, 9,1% moins souvent et 75,7% jamais.

33,4% déclarent boire de l’alcool au moins une fois semaine (2% tous les jours). Dans le mois qui a précédé l’enquête, 46,6% des étudiants ont été au moins une fois en état d’ivresse (dont 7,9% plus de quatre fois).

Mots clés :

Rechercher