Sept pères sur dix utilisent leur congé de paternité [20160331]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Sept pères sur dix utilisent leur congé de paternité

le 31 03 2016

D’après l’enquête Modes de garde et d’accueil des jeunes enfants de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publiée en mars 2016, 70% des pères (soit 450 000 personnes) ont eu recours en 2012 au congé paternité. L’étude a porté sur les ménages en couple ayant au moins un enfant de moins de 3 ans.

Trois pères salariés sur quatre prennent leur congé de paternité, mais seulement un tiers des travailleurs indépendants ou ayant un emploi précaire. Les chiffres tombent à 13% quand le père est chômeur. Les fonctionnaires et les salariés du secteur publicSecteur publicSecteur regroupant toutes les activités économiques et sociales prises en charge par les administrations, les entreprises publiques et les organismes publics de Sécurité sociale. ont largement recours au dispositif : ils sont près de 9 sur 10 à avoir pris leur congé de paternité en 2012 contre 80% des salariés en contrat à durée déterminée (CDI) du secteur privé qui bénéficient aussi de la stabilité de l’emploi mais dont les indemnités journalières du congé paternité sont plafonnées. Cependant les employés soit moins nombreux à prendre ce congé que les cadres ou professions intermédiaires (7 contre 8). Si près de trois pères sur quatre prennent un congé de paternité pour un premier enfant, ils ne sont plus que deux tiers à l’avoir pris à partir du troisième enfant. L’âge est aussi un critère essentiel. Ainsi au-delà de 35 ans, les pères sont moins nombreux à prendre ce congé. Les pères les plus impliqués dans la gestion des tâches quotidiennes sont aussi plus nombreux à prendre ce congé. Enfin le recours au congé de paternité est le plus fréquent quand la mère travaille (76%) et le plus rare quand la mère est au foyer (59%) ou en recherche d’emploi (64%).

Depuis le 1er janvier 2002, à la naissance d’un enfant les pères qui travaillent ou qui ont perçu une allocation chômage au cours des douze derniers mois peuvent bénéficier du congé paternité. Ce congé indemnisé est d’une durée maximale de onze jours (dix-huit jours en cas de naissances multiples), il est indépendant des trois jours de congé pour naissance auquel a droit le père à la naissance et il doit être pris dans les quatre mois suivant l’arrivée de l’enfant.

Mots clés :

Rechercher