Société : salles de consommation de drogue en débat| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Société : salles de consommation de drogue en débat

le 17 08 2010 Archives.

Le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. a annoncé le 11 août 2010 qu’il n’autoriserait pas la création de salles où des toxicomanes pourraient consommer en présence de soignants des drogues injectables, estimant que de tels centres ne sont ni utiles, ni souhaitables. Cette annonce répond au débat suscité par les conclusions d’un rapport de l’Institut national de la recherche et de la santé médicale (Inserm) consacré à la lutte contre la toxicomanie.

Ce rapport, dont une synthèse a été mise en ligne le 2 juillet, a été réalisé à la demande de la direction générale de la santé (ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de la santé). Le groupe d’experts de l’Inserm estimait qu’entre 200 000 à 250 000 toxicomanes utilisent régulièrement des drogues injectables ou des opioïdes, de la cocaïne ou des amphétamines. Il considérait que la mise en place de centres d’injection supervisés (CIS) pourrait permettre de réduire les comportements à risque chez les toxicomanes et d’aider les personnels soignants à entrer en contact avec les toxicomanes les plus isolés et vulnérables. S’appuyant sur les expériences menées depuis une quinzaine d’années dans les huit pays, essentiellement européens, il recommandait notamment d’organiser les différents programmes de lutte contre la toxicomanie (échanges de seringues, traitements de substitution aux opiacés, CIS) dans un dispositif cohérent.

Le plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les toxicomanies de 2008 a pour objectif de faire reculer les consommations de drogues illicites et les consommations excessives d’alcool en France à l’horizon 2011. Le débat est-il clos ? Le 12 août, le président du Sénat, Gérard Larcher, a exprimé son souhait de voir le ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat. se saisir de la question.

Mots clés :

Rechercher