Société : vers la refondation de la politique d’intégration [20131125]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Société : vers la refondation de la politique d’intégration

le 25 11 2013 Archives.

Les cinq groupes de travail thématiques mis en place en juillet 2013 dans le cadre de la refondation de la politique d’intégration, annoncée par le Premier ministre en février 2013, ont remis leurs conclusions le 15 novembre 2013.

Le gouvernement a d’ores et déjà précisé les quatre principes structurant la refondation de cette politique :

  • Opérer "une distinction claire entre politique d’immigration, politique d’accueil et politique d’intégration".
  • Porter "un changement de regard sur les personnes immigrées et leurs descendants".
  • S’inscrire dans une "approche interministérielle des questions d’intégration", ces politiques d’intégration devant "être intégrées à l’ensemble des volets de l’action publique (santé, social, emploi, culture, habitat, défense…), dans le sens de l’accès de tous au droit commun.
  • S’appuyer sur les associations de proximité, "dont le réseau a été fortement fragilisé ces dernières années, et qui permettent de renforcer le lien social".

Les groupes de travail avaient pour mission de décliner concrètement la nouvelle stratégie du gouvernement, avec l’ensemble des partenaires de la politique d’intégration (collectivités locales, associations, universitaires, syndicats, acteurs économiques…) :

  • Le groupe "Connaissance reconnaissance" a travaillé sur la culture, l’histoire, et la mémoire.
  • Le groupe "Faire société" a abordé les questions de citoyenneté, de services publics, de dialogue avec la société civile.
  • Le groupe "Habitat" s’est intéressé aux ségrégations urbaines, à la ruralité et à la mobilité géographique.
  • Le groupe "Mobilités sociales" s’est penché sur l’éducation, l’emploi et la formation.
  • Le groupe "Protection sociale" s’est intéressé aux questions de prévention, d’accès aux droits et des personnes âgées.

A partir des relevés de conclusion de ces groupes de travail, le gouvernement arrêtera les grands axes d’une "politique d’intégration renouvelée" d’ici la fin 2013.

Rechercher