Stress au travail : les actions de l’Europe| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Stress au travail : les actions de l’Europe

le 22 02 2010 Archives.

EUROGIP propose, depuis le 9 février 2010, un panorama - non exhaustif - des politiques menées au niveau de l’Union européenne et des Etats membres concernant les risques psycho-sociaux au travail, définis comme tout trouble autre que physique lié au travail (stress, dépression, anxiété, etc.). EUROGIP est un groupement d’intérêt public (GIP) destiné à développer la connaissance des risques professionnels en Europe.

L’UE intervient tout d’abord par la biais de la législation. Plusieurs directives traitent des risques psycho-sociaux, plus ou moins directement (définition d’obligations pour les employeurs, reconnaissance du harcèlement, etc.) Elle met également en œuvre des actions non contraignantes : d’une part, elle complète l’action des États membres, d’autre part elle les aide à respecter leurs obligations et à mettre en place des mesures en proposant le financement d’actions nationales (intervention du Fonds social européen). Enfin, les institutions européennes engagent des activités d’information et de promotion d’un environnement de travail sûr et sain en collaboration avec l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail et la Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail.

En France, le deuxième Plan santé au travail (2010-2014) place explicitement la lutte contre les risques psycho-sociaux parmi ses priorités. Dans le cadre du Plan d’urgence pour la prévention du stress au travail, le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. du travail a rendu public, le 18 février, l’état d’avancement de la mise en œuvre d’une politique de prévention du stress professionnel au sein des 1 500 entreprises de plus de 1 000 salariés.

Mots clés :

Rechercher