Travail : que sont devenus les "emplois-jeunes" ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Travail : que sont devenus les "emplois-jeunes" ?

le 8 11 2006 Archives.

Que sont devenus les "emplois-jeunes" presque 10 ans après le lancement du dispositif en octobre 1997 ? 74 % des jeunes embauchés début 1999 ont occupé un emploi immédiatement après leur sortie du dispositif. C’est ce qu’indique une étude du ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de l’emploi parue dans la revue "Premières synthèses" de novembre 2006 et basée sur le suivi d’un panel de jeunes entre 2002 et 2005.

Cette proportion de jeunes insérés professionnellement à la suite d’un emploi-jeune passe à 85 %, un an et demi après après leur sortie du dispositif dont 72 % en situation de CDI (contrat à durée indéterminée). Mais il apparaît que 11 % sont au chômage. De 1999 à 2005, ce sont au total 470 000 embauches qui ont été enregistrées au titre du dispositif "Nouveaux services - emplois jeunes". Fin 2005, 40 % des jeunes en emploi déclarent gagner mensuellement moins de 1 200 euros et 25 % plus de 1 500 euros.

Créé en 1997, le dispositif emplois-jeunes a été suspendu en août 2002 mais les aides sur les postes existants ont été maintenues jusqu’à la fin des conventions initiales. Ce programme centré sur les moins de 26 ans et sur les secteurs du public ou de l’associatif proposait un contrat de travail d’une durée de 5 ans.

Rechercher