Travail : seuls 37% des salariés ont des horaires "normaux"| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Travail : seuls 37% des salariés ont des horaires "normaux"

le 2 06 2009 Archives.

Selon une enquête de la DARES (ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. du travail) publiée le 25 mai 2009, 37% des salariés ont des horaires de travail « normaux » (adaptés aux rythmes biologiques et sociaux). Les autres, près de deux salariés sur trois, travaillent selon des horaires « atypiques » (travail de nuit ou le week-end, travail à temps partiel, horaires imprévisibles ou décalés, semaines irrégulières, etc.).

19% des salariés travaillent la nuit ou le week-end de façon habituelle et 10% de façon occasionnelle (secteur publicSecteur publicSecteur regroupant toutes les activités économiques et sociales prises en charge par les administrations, les entreprises publiques et les organismes publics de Sécurité sociale. et commerces). 7% des salariés ont des horaires marqués par des durées du travail variables selon la période de l’année (activités saisonnières : agriculture, industries agroalimentaires, construction, etc.). Près de 10% des salariés ont des horaires longs et flexibles : il s’agit surtout de cadres et de professions intermédiaires, en grande majorité des hommes. Enfin, les 17,5% de salariés restants, très majoritairement des femmes, travaillent à temps partiel.

Une nouvelle proposition de loiProposition de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative d’un ou plusieurs parlementaires. sur le travail le dimanche a été déposée à l’Assemblée nationale le 19 mai pour un débat prévu cet été. Ce texte, présenté par Richard Mallié (UMP), auteur d’une précédente proposition de loi restée inaboutie, vise notamment à accroire les possibilités de déroger au principe du repos dominical "dans les communes et zones touristiques et thermales ainsi que dans certaines grandes agglomérations pour les salariés volontaires".

Mots clés :

Rechercher