Champagne-Ardenne| vie-publique.fr | Actualités | Dossiers d'actualité

[ Publicité ]
Imprimer

élections régionales 2010 Champagne-Ardenne

le 9 02 2010 Archives.

Champagne-Ardenne

Champagne-Ardenne

Présentation de la région

(Source INSEE)

La Champagne-Ardenne couvre 4,7 % du territoire de la France métropolitaine mais ses 1,339 million d’habitants ne représentent que 2,2 % de la population du pays. En 2006, un champardennais sur cinq réside dans l’aire urbaine de Reims, la seule qui dépasse 200 000 habitants. Le reste de l’espace urbain est morcelé, et l’espace rural est peu dense.

Les espaces ruraux sont mis en valeur par un vignoble de renommée que côtoient de grandes cultures industrielles (betteraves, pommes de terre), céréalières (blé, orge) et oléo-protéagineuses (colza). Pour favoriser l’utilisation de ces produits à des fins industrielles, dans l’énergie, la chimie ou les matériaux, la Champagne-Ardenne associée à la Picardie ont reçu en 2005 la labellisation de pôle mondial de compétitivité « Industries et Agro-ressources ».

Région la plus agricole de France, en regard de la contribution du secteur à la richesse produite ou aux emplois, la Champagne-Ardenne est encore très marquée par la présence d’industries traditionnelles fragilisées par les mutations en cours (textile, habillement, métallurgie et travail des métaux). Globalement, entre 1999 et 2006, la Champagne-Ardenne est la région métropolitaine où l’emploi progresse le moins.

Les territoires d’industries en reconversion, tels que la zone d’emploi de la Vallée de la Meuse, sont très touchés par le chômage, en particulier par le chômage de longue durée. Pour d’autres zones d’emploi, comme celles situées en Haute Vallée de la Marne, le taux de chômage moins élevé est souvent à mettre en relation avec les départs massifs de jeunes adultes à la recherche d’un emploi.

Malgré un excédent des naissances sur les décès, son déclin démographique entamé au cours des années quatre-vingt se poursuit et son vieillissement s’accélère. La région est la seule de France à perdre des habitants depuis 1999.

Les élections régionales 2004

En 2004 trois listes sont maintenues au second tour du scrutin, la liste conduite par Jean-Paul Bachy (liste de gauche) a emporté 28 sièges avec 41,89% des suffrages exprimés, la liste conduite par Jean-Claude Etienne (liste de droite) 15 sièges avec 39,83% des suffrages exprimés et la liste conduite par Bruno Subtil (Front national) 6 sièges avec 18,28% des suffrages exprimés.

Site du conseil régional de Champagne-Ardenne

Rechercher