En manifestant| vie-publique.fr | Repères | Découverte des institutions

[ Publicité ]
Imprimer

En manifestant

le 9 10 2013

Le droit de manifester est un droit fondamental.

La manifestation est une réunion organisée sur la voie publique dans le but d’exprimer une conviction collective. Elle peut demeurer fixe (et même assise, on parle alors de "sit-in"), mais le plus souvent elle prend la forme d’un cortège qui se déplace. La manifestation est un événement traditionnel de la vie politique et sociale et l’un des plus importants se déroulant à l’extérieur des enceintes politiques.

La manifestation constitue un moyen de pression à l’égard du pouvoir politique. Il existe plusieurs types de manifestations : manifestation de travailleurs organisée par des syndicats, manifestation de soutien à une cause internationale, manifestation d’un groupe minoritaire militant pour la reconnaissance de ses spécificités et de ses droits.

Les manifestations sont réglementées de façon à prévenir les troubles de l’ordre public. Depuis le décret-loi du 23 octobre 1935, il existe une obligation de déclaration préalable : trois organisateurs de la manifestation doivent, au minimum trois jours avant l’événement, déposer une déclaration à la mairie ou à la préfecture indiquant leurs noms et domiciles, le jour, l’heure et l’itinéraire de la manifestation. Si la manifestation est finalement interdite, rien n’empêche ses organisateurs de saisir le juge administratif. Ce dernier opère un contrôle très vigilant sur les autorités de police, en exigeant que toutes les mesures de restriction en matière de manifestation soient strictement proportionnées aux nécessités de l’ordre public.

Il est à noter que de nouveaux modes d’action collective apparaissent ces dernières années : on peut citer par exemple le mouvement des Indignés (qui s’est rassemblé pendant plusieurs mois à la Puerta del Sol à Madrid en 2011), le mouvement Occupy se réunissant à Wall Street à New York, les flash-mob anticonsuméristes aux États-Unis ... Ces mouvements ont en commun des caractéristiques comme l’absence de leader, l’absence de référence à un ou des partis politiques, la volonté d’incarner la "démocratie réelle" (en opposition à la démocratie représentative), des revendications portant la plupart du temps sur une exigence de changement de société et de valeurs... Ces mouvements semblent avoir eu un moindre retentissement en France.

Sur la toile publique

  • Commission nationale du débat public

  • Débats et consultations publics

    Répertoire des principaux débats, consultations et forums publics, avec accès aux synthèses finales lorsqu’elles existent. Depuis le 1er janvier 2012, sont en outre référencées, les consultations ouvertes sur l’Internet par l’Etat, ses établissements publics ou les collectivités territoriales préalablement à l’adoption d’un texte normatif.
  • Guide du bénévolat

  • Sapeur-pompier volontaire, sur le site service-public.fr

    Conditions d’engagement, formation, déroulement de carrière, indemnisation et avantages... sont ici détaillés.
  • Service civique, sur le site service-public.fr

    Tous les modalités pratiques de cet engagement : bénéficiaires, inscription, rémunération...
  • Service volontaire européen, sur le site service-public.fr

    Sur ce site, vous accéderez notamment la liste des organismes agréés proposant des missions conformes à la charte du SVE.
  • Site du volontariat international

    "Dans le cadre de la réforme du Service National, la loi relative aux volontariats civils place le Volontariat International sur le devant de la scène économique.". Créé conjointement par le Ministère des Affaires Etrangères, le Ministère de l’Economie et des Finances et de l’Industrie, le CIVI se présente comme un carrefour des offres (entreprises, administrations…) dans le domaine du volontariat international, à destination des 18-28 ans.


Approfondir

Rechercher