Qui a le droit de voter ?| vie-publique.fr | Repères | Découverte des institutions

[ Publicité ]
Imprimer

Qui a le droit de voter ?

le 18 11 2016

Voter : toutes les autres questions

Le suffrage universelSuffrage universelDroit de vote accordé à tous les citoyens majeurs. fut proclamé en France en 1848. Il n’avait alors d’universel que le nom, les femmes en étant exclues. On y verra malgré tout une conquête significative mettant fin au suffrage censitaire, réservé aux seuls citoyens suffisamment riches pour payer l’impôt au-dessus d’un seuil donné (le cens). Le suffrage a connu depuis cette date divers élargissements, les principaux étant liés au vote des femmes en 1944 et à l’abaissement de la majorité de 21 à 18 ans en 1974.

L’histoire du suffrage universel est ponctuée de débats maintenant dépassés sur l’opportunité de faire voter certaines catégories : quid des domestiques dont on peut craindre qu’ils subissent la pression de leurs employeurs ? Des indigènes dans le cadre de l’Empire français ? Des militaires que l’on peut souhaiter tenir à l’écart des questions politiques ? Des femmes dont la gauche radicale craint qu’elles ne soient sous l’emprise de l’Église ?

Et aujourd’hui qu’en est-il des étrangers qui paient des impôts et contribuent au fonctionnement de la société ? Sur ce dernier point, une avancée a été permise par le traité de Maastricht (1992), les ressortissants de l’Union européenne pouvant participer aux élections locales et européennes. L’élargissement à tous les étrangers, promis par les candidats à l’élection présidentielle François Mitterrand en 1981 et François Hollande en 2012, reste à ce jour lettre morte.

D’autres exclusions existent : celle de certains adultes sous tutelle pour lesquels le juge a décidé la suppression de leur droit de vote (art. L5 du Code électoral), celle des personnes condamnées et privées de leurs droits civiques.

Sur la toile publique

Rechercher