Quelle est l’évolution de la consommation de soins et de biens médicaux ?| vie-publique.fr | Repères | Découverte des institutions

[ Publicité ]
Imprimer

Quelle est l’évolution de la consommation de soins et de biens médicaux ?

le 29 02 2016

Parmi les postes composant la consommation de soins et biens médicaux (CSBM), les dépenses hospitalières représentent la part la plus importante avec 88,6 milliards d’euros (Mds€) en 2014, suivis des soins de ville (50 Mds€), des médicaments (33,9 Mds€), des autres biens médicaux (13,8 Mds€) et des transports sanitaires (4,4 Mds€).

La faible progression de la CSBM (moins de 3% par an depuis 2009) s’explique en partie par une augmentation contenue des soins de ville et hospitaliers, des transports sanitaires et des autres biens médicaux .

En revanche, le poste médicaments est reparti à la hausse en 2014. Il avait diminué ces dernières années, notamment en raison d’un effet « prix » (augmentation de la part des génériques, moins chers, dans la dépense totale des médicaments) et d’un effet « volume » (consommation plus responsable de médicaments à la suite notamment d’actions de sensibilisation du grand public, sur les antibiotiques par exemple). Mais l’arrivée de nouvelles molécules à fort service médical rendu dans le traitement de l’hépatite C mais à des prix très élevés, a pour conséquence une augmentation de ce poste de dépense.

La consommation française se maintient à un niveau très élevé puisque les Français figurent toujours parmi les plus gros consommateurs mondiaux de médicaments (au 7e rang derrière les États-Unis, le Canada, la Belgique, le Japon, l’Allemagne et l’Irlande). La dépense moyenne par habitant était de 509€ en 2013, contre 518 € en 2012.

Rechercher