Elections européennes : les nouveautés en 2014| vie-publique.fr | A la Une

[ Publicité ]
Imprimer

Elections européennes : les nouveautés en 2014

le 9 05 2014 Archives.

© jorisvo - Fotolia.com - Drapeaux européens

Les prochaines élections des membres du Parlement européen se tiendront, dans les 28 pays de l’Union européenne (UE), du 22 au 25 mai 2014. En France, le scrutin est organisé les 24 et 25 mai.

Pour la première fois, la composition du Parlement européen issu des élections va compter pour la désignation du président de la Commission européenne. Le traité de Lisbonne, signé en 2009, a en effet prévu que le Conseil européen doit tenir compte des résultats des élections européennes pour choisir le candidat à la présidence de la Commission. La procédure a été précisée par une résolution du Parlement européen votée en 2013. Il est ainsi prévu :

  • avant les élections, les partis politiques européens choisissent chacun leur candidat pour la présidence de la Commission. Pendant la campagne électorale, les candidats présentent leur programme dans tous les pays de l’UE. Ainsi ont été désignés : Martin Schulz (actuel président allemand du Parlement européen) pour le Parti socialiste européen, Alexis Tsipras (mouvement grec Syriza) pour le Parti de la gauche européenne, Guy Verhofstadt (ancien Premier ministre belge) pour l’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe, Franziska Keller et José Bové pour les Verts européens, Jean-Claude Juncker (ancien Premier ministre luxembourgeois) pour le Parti populaire européen.
  • après les élections, le président du Conseil européen et le Parlement européen se consultent sur un candidat possible en fonction des résultats des élections. A la suite de ces consultations, un candidat est proposé au Conseil européen. Le Conseil européen se prononce sur le candidat à la majorité qualifiée puis le Parlement européen élit le président de la Commission (376 voix requises). Cette élection devrait avoir lieu au mois de juillet.

Après l’élection du président de la Commission, les futurs commissaires européens seront proposés puis désignés par les États membres en accord avec le nouveau président. Le Parlement européen sera appelé à se prononcer sur la composition de la nouvelle Commission en octobre 2014.

Rechercher