Le principe de précaution en débat| vie-publique.fr | A la Une

[ Publicité ]
Imprimer

Le principe de précaution en débat

le 26 04 2010 Archives.

Roissy-en-France (95). Aéroport Charles de Gaulle : aérogare 1

Roissy-en-France (95). Aéroport Charles de Gaulle : aérogare 1 © La Documentation française Photo : Danièle Taulin-Hommell

Adossée à la Constitution par la révision constitutionnelle du 1er mars 2005, la Charte de l’environnement de 2004 a introduit le principe de précautionPrincipe de précautionPrincipe selon lequel l’absence de certitudes, compte tenu des connaissances scientifiques et techniques du moment, ne doit pas retarder l’adoption de mesures effectives et proportionnées visant à prévenir un risque dans les domaines de l’environnement, de la santé ou de l’alimentation. selon lequel " l’absence de certitudes, compte tenu des connaissances scientifiques et techniques du moment, ne doit pas retarder l’adoption de mesures effectives et proportionnées visant à prévenir un risque de dommages graves et irréversibles à l’environnement à un coût économique acceptable ".

Le principe de précaution a été évoqué par les Etats européens pour justifier la suspension pendant 5 jours du trafic aérien à cause du nuage de cendres provoqué par l’éruption d’un volcan islandais, nuage susceptible d’endommager gravement les avions. Cette décision fait aujourd’hui débat et certains mettent en cause la méthode d’évaluation des risques utilisée par les autorités de régulation et de contrôle, associée à une application trop rigide ou trop systématique du principe de précaution, rejoignant les critiques déjà entendues dans la gestion de la grippe A ou plus récemment à la suite de la tempête Xynthia.

Vie-publique.fr vous permet de retrouver un ensemble de ressources sur le principe de précaution

Mots clés :

Rechercher