Zones urbaines sensibles : quel bilan ?| vie-publique.fr | A la Une

[ Publicité ]
Imprimer

Zones urbaines sensibles : quel bilan ?

le 7 12 2009 Archives.

Désenclavement des banlieues

Désenclavement des banlieues © La Documentation française Photo : Alain Le Bacquer

La politique de la ville se distingue des autres politiques par la territorialisation de ses actions : elle n’intervient que dans des zones retenues en fonction de leurs handicaps économiques et sociaux.

Les zones urbaines sensiblesZone urbaine sensible / Zones urbaines sensiblesZUS (ZUS) ont été définies en 1996 par le Pacte de relance pour la ville. Elles se caractérisent par la présence de grands ensembles ou de quartiers d’habitat dégradé et par un déséquilibre entre l’habitat et l’emploi.

La loi d’orientation et de programmation pour la ville de 2003 a fait des ZUS les cibles prioritaires de la rénovation urbaine, avec pour objectif de réduire en 5 ans les inégalités entre les ZUS et les autres quartiers.

Après 5 ans d’application de la loi de 2003, l’Observatoire national des ZUS constate cependant que ni la pauvreté, ni les inégalités n’ont diminué. Ces résultats conduisent à s’interroger sur les modalités de la politique de la ville : faut-il par exemple remettre en cause la géographie prioritaire comme le suggère un rapport remis en septembre 2009 au Premier ministre ?

vie-publique.fr vous propose un ensemble de ressources pour faire le point sur la politique de la ville.

Mots clés :

Rechercher