| vie-publique.fr |

[ Publicité ]
Imprimer

Soins palliatifs : encore beaucoup d’insuffisances

le 27 03 2008 Archives.

Le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de la santé vient de rendre public, le 21 mars 2008, le rapport de Mme Marie de Hennezel, psychologue, sur l’état des soins palliatifs en France. Ce rapport, intitulé "La France palliative" avait été remis à la fin de l’année 2007 après une enquête effectuée dans l’ensemble des régions entre juin 2005 et novembre 2007.

Il avait été commandé pour permettre un état des lieux alors que la "loi Léonetti" sur les droits des malades en fin de vie, créant une obligation de soins palliatifs en cas d’arrêt des traitements curatifs, allait être adoptée. Le constat principal est celui d’une grande insuffisance de moyens et d’information. Selon les structures médicales et selon les lieux, les inégalités d’accès aux soins palliatifs sont considérables de même que la connaissance des possibilités ouvertes par la "loi Léonetti" (arrêt éventuel du traitement curatif et administration de traitements contre la souffrance même s’ils abrègent la durée de vie).

Les soins palliatifs sont présentés dans le rapport comme le moyen de sortir de l’alternative qui oppose acharnement thérapeutique insupportable et suicide médicalement provoqué. Le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. a confié à M. Jean Léonetti, à l’origine de la loi de 2005, une mission visant à évaluer l’application de cette loi et à formuler des propositions pour remédier à une éventuelle insuffisance de la législation.

Mots clés :

Rechercher